Une défaite électorale révelatrice d’un effondrement profond du PS

À une défaite électorale aux causes mutiples, les dirigeants socialistes ont ajouté une couche de médiocrité politique, avions nous besoin de ça?

Le soleil serait responsable de l’abstention?
Cahuzac seul expliquerait tout?
Une politique trop peu à gauche pour certains?
La faute serait le résultat de la présence de nos alliés écologistes ou même du FDG?

Tout ça me rappel un peu trop une défaite en 2002, où déjà le PS cherchait à faire porter la faute sur d’autres… MRC coupable, Taubira coupable de tous les maux, avant d’être une icone de la gauche et du PS grâce au mariage pour tous (bien qu’elle n’appartienne pas au parti et qu’elle reste un électron libre).

Non ce qui me désole ce n’est pas la perte d’un siège mais ce manque d’idées, ce manque de renouvellement, ce manque de remise en cause….
Tout va bien Madame la Marquise, c’est les chateaux voisins qui brulent, pas (encore) le votre…
Oui le FN présente des candidats inconnus, très jeunes et alors? Pourquoi les grands partis sont-ils incapables de présenter des jeunes?
Pourquoi est-ce toujours les mêmes en position éligible? Pourquoi les rares jeunes ont ils droit à des circonscriptions ingagnables?

Bien que je ne sois pas d’accord avec Maintenant la gauche (aile gauche du PS), pourquoi sommes nous incapables d’avoir un fonctionnement un minimum démocratique? Je ne parle pas de démocratie réelle, mais de ne pas avoir de résultats modifiés ou alors à quoi sert de nous faire voter? Pourquoi le renouvellement d’idées est-il si difficile au sein du parti? Je participe à de nombreux cercles de renouvellement d’idées qui gravitent autour du Parti… Mais je désespère d’entendre toujours les mêmes discours usés de la part des dirigeants socialistes…

Je ne suis pas un idéaliste, pas un gauchiste, mais ce manque de reflexions, de courage est un problème grave dans une Europe, une France en crise….

La moindre petite proposition du collectif Roosvelt a t’elle été discuté par les dirigeants du PS?
La gauche européenne dans son ensemble est en crise, mais le PS semble encore plus paralysé… la peur de bouger, d’innover….
Les primaires ont redonnées un soufle à notre parti, les portes à portes que je fais régulièrement avec plaisir permettent de retisser des liens avec la population. Nous n’avons pas le choix, il faut faire preuve d’audace, d’oser bousculer les habitudes, les schémas traditionnels, nos vieilles idées.

Socialiste, réveil toi !!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s